STRESS ET ALIMENTATION


Les conditions de vie actuelles (travail, transports, vie familiale, situation sanitaire avec ses conséquences sur la vie quotidienne et sociale) sont, pour beaucoup d’entre nous, sources de stress.


QU’EST-CE QUE LE STRESS ?


Le stress est un processus d’adaptation de l’organisme à une agression.

Cette adaptation permet à l’individu d’affronter ou de fuir la situation, en mettant à disposition l’énergie nécessaire pour une réponse efficace.   
Le stress est donc une réaction adaptative naturelle, mais il est néfaste lorsqu’il devient chronique.

LES CONSEQUENCES POSSIBLES DU STRESS CHRONIQUE


    • fatigue excessive,
    • immunité défaillante,
    • sommeil perturbé/insomnies,
    • problèmes métaboliques,
    • troubles digestifs,
    • troubles du comportement alimentaire s’accompagnant de modifications du poids (prise ou perte)
    •  dépression.
 

QUE FAIRE EN CAS DE STRESS ?


L’idéal serait bien sûr de réduire les sources de stress, mais cela n’est hélas pas toujours possible !

Nous pouvons apprendre à distinguer les vrais problèmes de ceux qui sont, somme toute, mineurs.

Nous pouvons rechercher des activités et loisirs permettant de nous ressourcer, de nous apaiser, de nous faire plaisir (yoga, massage, méditation, sophrologie, sorties culturelles, activités physiques et de plein air, activités familiales et sociales …).


         

LE STRESS JOUE SUR NOTRE ALIMENTATION

En cas de stress, l alimentation est fréquemment perturbée.

Il peut s’agir de :

  • difficulté à s’alimenter (les aliments ne « passent pas »), plutôt en situation de stress aigu,
  • recherche d’aliments réconfortants (aliment gras et sucré ou salé), plutôt  lorsque le stress est chronique. Nos choix alimentaires sont alors facilement modifiés, car nous avons besoin de réconfort.

Faut-il bannir les aliments de réconfort ?


Non !!!
La consommation d’aliments réconfortants peut avoir des effets psychologiques bénéfiques, en particulier sur le stress.
Elle n’est pas à bannir si le réconfort est obtenu et qu’elle est naturellement compensée par une baisse naturelle de la prise énergétique sur le reste de la journée.

Et en cas de prise de poids ?
   

Eviter à tout prix les interdits et les régimes !


Noter que démarrer un régime est, en soi, une source supplémentaire de stress ! Est-ce judicieux quand ce dernier est déjà présent ? Certainement pas !

Quand les aliments réconfortants sont interdits, qu’ils ne sont plus consommés, il se créée une frustration. Cette frustration engendre plus ou moins rapidement une perte de contrôle. La consommation devient alors importante, sans plaisir et souvent avec un sentiment de culpabilité et de dépréciation de soi. Pas de réconfort obtenu …
L’idée est alors de contrôler plus, ce qui fait rentrer dans un cercle vicieux...

Comment puis-je vous aider en consultation ?

L’entretien permet de prendre conscience de l’origine de vos difficultés, de l’existence de certains automatismes. Je vous propose alors de travailler sur votre comportement alimentaire, à l’aide de techniques de l’Alimentation en Pleine Conscience et d’hypnose pour :

  • sortir du pilote automatique  dans votre alimentation
  • refaire la paix avec les aliments de réconfort
  • modifier durablement le comportement inadapté, sans notion de restriction
  • reprendre confiance
  • retrouver une meilleure image de soi

UNE BONNE ALIMENTATION CONTRIBUE A LUTTER CONTRE LE STRESS

Une alimentation adaptée contribue à la lutte contre le stress. Cette alimentation variée et équilibrée apporte en particulier :

  • magnésium (amandes, chocolat noir, céréales complètes, graines de courge et de tournesol, certaines eaux minérales …)
  • vitamines du groupe B, en particulier la vitamine B6 (foie, abats, saumon, poulet … mais aussi lentilles, avocat, banane …)
  • tryptophane  (produits animaux : oeuf, poisson, crustacés ; graines, légumes secs, céréales complètes …)
  • oméga 3 (poissons gras : saumon, sardine, maquereau, hareng ; huiles végétales de noix, colza ; graines de chia)
  • probiotiques (produits laitiers, produits fermentés) et prébiotiques (certaines fibres présentes en particulier dans l’artichaut, poireau, asperges …)

Au fond, il s’agit de retrouver une alimentation variée et équilibrée.

Je vous accompagne dans cette démarche, étape par étape, à votre rythme, afin de retrouver :
    • un rapport apaisé avec la nourriture,
    • une alimentation quotidienne qui satisfait plaisir et santé.